Vous êtes ici : Accueil » Coutumes » La FAQ de la communion : tout savoir sur la communion ou profession de foi

Jour sacré

La FAQ de la communion : tout savoir sur la communion ou profession de foi

- Qu’est-ce que la Profession de foi ou communion solennelle ?

La profession de foi ou communion solennelle n’est pas un sacrement comme la confirmation mais un temps où les jeunes sont invités à réfléchir sur leur foi. C’est une étape importante dans leur itinéraire religieux. C’est une célébration au cours de laquelle des enfants renouvellent en leur nom propre l’engagement pris pour eux par leurs parents, parrain et marraine à leur baptême. Certains jeunes y sont plus attachés qu’à la confirmation. C’est également une fête familiale, un rite social, un rite de passage de l’enfance à l’adolescence. On peut la comparer à la Bar Mitzva dans la religion juive, qui assure cette fonction de rite d’initiation marquant la sortie de l’enfance.

- Quelle est l’origine de cette cérémonie ?

À partir du XVIIe siècle, la première communion a pris en France la forme d’une cérémonie solennelle à la fin du catéchisme. Puis, elle est devenue au XIXe siècle un rite de passage de l’enfance à l’âge adulte. Lorsque le pape Pie X en 1910 demanda qu’on admette à l’eucharistie les enfants dès « l’âge de raison » (vers 7 ans), on appela cette première communion « communion privée » et on continua à célébrer la « communion solennelle » vers 12-13 ans comme un couronnement de l’enfance et du catéchisme. Dans les années 1950-1960, la communion solennelle devient une profession de foi en lien avec la profession de foi baptismale de la vigile pascale. L’aube remplace les tenues antérieures. Avec la croix et le cierge, l’aube symbolise l’aspect baptismal de la communion solennelle. A partir des années 1970, la cérémonie n’est plus appelée Communion solennelle mais profession de foi.

- Quelle est la différence la profession de foi et la communion solennelle ?

La profession de foi a remplacé la communion solennelle. La communion solennelle était centrée sur l’eucharistie, c’était l’ancienne première communion. La profession de foi est centrée sur le baptême. Elle consiste dans le renouvellement personnel des promesses du baptême avec l’aube et le cierge qui sont deux signes symboliques du baptême : le vêtement blanc et la lumière.

- A quel âge se fait la profession de foi ?

Elle se fait généralement dans le cadre du groupe d’aumônerie ou du collège catholique. C’est souvent en classe de 6ème ou de 5ème que les aumôneries invitent les jeunes à faire cette démarche. Les jeunes font leur profession de foi à 12 ou 13 ans.

- Comment se préparer à cette cérémonie ?

Pour se préparer à la Profession de Foi, les jeunes participent à une retraite de deux ou trois jours, dans une maison religieuse ou un monastère. C’est un temps de rencontre, de réflexion et de prière. On propose aux jeunes un approfondissement de la foi et une réflexion sur le sens des sacrements de baptême, de réconciliation et de l’eucharistie. La retraite peut se terminer par la rédaction d’un texte personnel de profession de foi.

- Que mettre dans son texte de profession de foi ?

Voici les thèmes que vous pouvez aborder dans ce texte : dire ce que représente le Christ pour vous, ce que vous apporte la foi en Dieu, dans quelles circonstances vous priez. Ce qui vous paraît le plus important dans la vie chrétienne et comment vous essayez de vivre cette vie chrétienne. Vous pouvez dire aussi ce que vous apporte la communauté chrétienne et les gens qui vous ont aidés. Il faut exprimer aussi votre engagement à poursuivre votre cheminement dans l’Église.

- Est-il obligatoire de participer à la retraite ?

La participation à la retraite est essentielle car la profession de foi n’est pas seulement une cérémonie, mais un engagement personnel qui doit être préparé par la réflexion, par la prière et par une rupture avec le quotidien. Si on ne peut participer à la retraite, il vaut mieux reporter la Profession de foi à l’année suivante.

- La profession de foi est-elle gratuite ?

Elle peut entraîner des frais : pour la retraite, si elle a lieu à l’extérieur et pour l’aube, si on en met une.

- Comment se déroule la cérémonie de profession de foi ?

La célébration a lieu habituellement au mois d’avril et ou au mois de mai. Il n’y a pas de rituel officiel de la profession de foi. Après l’homélie, chaque enfant exprime sa foi personnelle en lien avec la confession de foi de l’assemblée. On demande parfois aux parents de rédiger et de lire une prière pour leur enfant. Ensuite le rite de l’eau et de la lumière montre comment la profession de foi rappelle le baptême. Chaque jeune, appelé par son nom, plonge la main dans une vasque d’eau bénite et fait le signe de la croix. Parfois, le parrain ou la marraine allume un cierge au cierge pascal et le donne au jeune. Dans certaines aumôneries ou paroisses, on fait la célébration de renouvellement des vœux du baptême en veillée le vendredi ou le samedi soir, en présence de la famille proche, des parrain et marraine, tandis que la messe festive avec la famille élargie est célébrée le lendemain.

- Quelle tenue vestimentaire pour une communion ?

Les paroisses et les écoles catholiques n’ont pas toutes la même pratique. Certaines demandent que l’on porte une aube de communion qui rappelle le vêtement blanc du baptême pour le renouvellement des promesses du baptême. Une écharpe blanche pourrait aussi évoquer le baptême. D’autres paroisses préfèrent qu’ils n’y aient pas de vêtement spécial. Il faut demander à la vôtre quelles sont ses pratiques. Pour en savoir plus, lire cet article.

Source image : Wikipédia

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager l'article :

Vous aimerez peut-être :

Comment choisir un parrain ou une marraine de confirmation ?
Une communion sur le thème jaune et blanc
La commu­nion de l'infante Sofia d'Espagne : une famille royale très chic

Tags: , , , , ,

Copyright © 2009 Jour sacré. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.
Enhanced by true google 404 wordpress plugin Copy Protected by Chetans WP-Copyprotect.