Vous êtes ici : Accueil » Coutumes » La FAQ de la confirmation : tout savoir sur le sacrement de confirmation

Jour sacré

La FAQ de la confirmation : tout savoir sur le sacrement de confirmation

- Qu’est-ce que la confirmation ?
La confirmation est l’un des sacrements de l’initiation chrétienne qui « confirme » la grâce reçue au baptême et la vie eucharistique. La confirmation est le sacrement de la croissance et de la maturité spirituelle. C’est l’achèvement du baptême. 

- En quoi diffère-t-elle de la communion ou profession de foi ?
La profession de foi ou communion solennelle est un renouvellement personnel des promesses du baptême faites par les parents : c’est un engagement humain. La confirmation, elle, est un sacrement : Dieu, à travers l’évêque, confirme la grâce du baptême. Selon la tradition, la confirmation confère les sept dons de l’Esprit Saint : sagesse, intelligence, connaissance, conseil, force, affection filiale et esprit d’adoration. Cette liste vient d’un texte d’Isaïe (11, 2-3) qui décrit les dons que le Messie recevra de Dieu.

- A quel âge fait-on sa confirmation ?
Recevoir le sacrement de confirmation est un choix personnel, ce qui suppose d’être en âge de décider. Les évêques de France préconisent l’usage qui s’était mis en place depuis 1910
de donner la confirmation à l’adolescence, entre 12 et 18 ans. Mais une grande diversité s’observe entre diocèses quant à l’âge et à l’organisation de la confirmation.

- Comment se prépare-t-on à la confirmation ?
Pour les collégiens et lycéens scolarisés dans des établissements catholiques, la préparation à la confirmation se fait en aumônerie ou en équipe de jeunes, pendant une période d’un à deux ans. Mais tout baptisé peut, à tout âge, demander à recevoir ce sacrement dans sa paroisse.

- Qui choisir comme parrain et marraine de confirmation ?
On désigne généralement le parrain et/ou la marraine de son baptême, mais il est tout à fait possible de désigner d’autres personnes de confiance pour ce rôle. Lire à ce sujet l’article Comment choisir un parrain ou une marraine de confirmation ?

– La confirmation est-elle nécessaire ?
Le sacrement de confirmation est nécessaire pour une vie chrétienne authentique, en véritable témoin du Christ. Par ailleurs, la confirmation est requise pour être parrain ou marraine de baptême et de confirmation. Le code de droit canonique demande normalement que l’on n’admette pas au mariage des fiancés non confirmés : mais en France, où beaucoup de jeunes adultes n’ont pas reçu ce sacrement, peu de paroisses imposent cette exigence.

- La confirmation existe-t-elle chez les orthodoxes et les protestants ?
Chez les orthodoxes de rite byzantin, la confirmation se nomme « chrismation ». Elle est reçue par les enfants après leur baptême et juste avant l’Eucharistie, lors d’une unique célébration.Une fois l’enfant baptisé, le prêtre fait, au nom de l’évêque, une onction de myron, le saint chrême, sur le front, les yeux, les narines, les oreilles, les lèvres, la poitrine, le dos, les mains et les pieds. Chez les protestants, la confirmation n’est pas un sacrement. Dans l’Église luthérienne, les enfants sont confirmés vers 14 ans. Au cours du service de la confirmation, les jeunes professent leur foi, puis le pasteur leur impose les mains, les confirmant dans l’alliance de leur baptême. Ils reçoivent alors pour la première fois le pain et le vin. Chez les réformés, la confirmation est l’occasion pour les adolescents de rendre publiquement compte de leur foi, à la fin de leur catéchèse. Durant un culte, le pasteur leur impose les mains et les bénit.

Source image

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager l'article :

Vous aimerez peut-être :

Organiser une communion ou une confirmation : la check-list
Un photobooth spécial communion ou confirmation
L'étoile du sapin de Noël : origines et traditions d'une décoration de Noël

Tags: , , , , ,

Copyright © 2009 Jour sacré. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.
Enhanced by true google 404 wordpress plugin Copy Protected by Chetans WP-Copyprotect.