Les symboles de la communion et de la confirmation

symboles de la communion Toutes les célébrations chrétiennes comportent des signes et des symboles. Des symboles qui se réfèrent à la Création (lumière, eau, feu…), à la vie humaine (laver, oindre, rompre le pain…) et à l’histoire de l’Alliance entre Dieu et les hommes (imposition des mains). Ces symboles, dont les rites religieux sont chargés, sont porteurs de l’action du Christ sauveur du monde. Le  mot  « symbole »  vient  du  grec sun balein. Il  signifie joindre,  rassembler,  unir.  Il  est  un procédé,  un  moyen  pour  faire  comprendre  et  vivre  une  réalité.  Il  a une  valeur évocatrice et mystique. Quels sont les symboles de la communion ou profession de foi et de la confirmation ?

1. L’aube de communion

L’aube (du latin alba, blanc), vêtement des baptisés et des communiants, signe de la résurrection, est aussi portée par les prêtres, les diacres dans le cadre des célébrations liturgiques. Le blanc, couleur de la pureté et de l’innocence, évoque le Christ ressuscité.

 

2. L’huile

Extraite des olives, elle est symbole de joie et de beauté, elle calme les  douleurs.  Son  onction  signifie  la  consécration  d’un  être  par Dieu. Le saint chrême est une huile parfumée, utilisée pour les onctions de consécration, elle  symbolise la pénétration de l’Esprit Saint et  de ses dons dans  les âmes des fidèles. Il est utilisé dans les rites de plusieurs sacrements : au baptême, une onction est faite sur le baptisé, à la  confirmation, il  marque  sur  le  front  le  témoin  du Christ.

 

3. Le pain et le vin

Le pain et le vin sont symboles de vie. Ils sont signes des dons reçus de Dieu et du travail des hommes pour les faire fructifier. Le pain est pétri de nos mains, le vin est le fruit de nos efforts. Ils représentent la Création et l’Homme. Le  vin  est  le  «  sang  du  raisin  » et  de  la  grappe  qui  fermente  :  c’est  le symbole  de  la  joie et  de  l’amour. Le  pain et le vin forment un couple qui symbolise ce qui est nécessaire à l’homme pour vivre, pour combler sa faim et sa soif. Ils sont symboles de communion. Parce qu’ils sont appelés à être partagés au cours d’un repas, le pain et le vin ne sont pas qu’un moyen de subsistance : à travers ce temps de convivialité, ce partage, ils deviennent symboles de communion. Dans une décoration de communion, on retrouve souvent le motif du pain et de la vigne.

Partager l'article :

Auteur de l’article : L'auteur

Je suis Lova. Avec cinq blogs de déco de fête à mon actif depuis plus de 7 ans, on peut dire que je suis devenue une spécialiste de l'organisation d'événements. :-) J'espère que ce blog vous aidera à organiser le joli jour de votre enfant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *